COMER OBK
COMER OBK

COMER OBK.

 

Le nom est de ceux qui ont participé à construire et consolider l’histoire du graffiti Parisien. De ceux qui se sont imprimés quotidiennement dans les rétines de milliers de personnes, avec plus de force qu’une campagne orchestrée par la meilleure des agences de pub.

 

Le graffiti, un art éphémère à la merci du temps. Un évanouissement programmé contre lequel COMER OBK lutte depuis qu’il a dévié le cours de son spray et de ses markers pour les laisser déverser leurs couleurs sur la toile.

 

Nouvelle approche créatrice, il ne s’agit plus d’afficher uniquement son nom, mais d’en faire l’élément d’une peinture plus vaste. De le mettre en situation dans son environnement, avec angle de vue, cadrage et lumière. Avec une précision photographique, se dessinent alors sur la toile des ambiances urbaines de virées nocturnes, de petits matins qui éclairent la ville pour laisser apparaître rails, couloirs de métro, ou quai de gare.  

 

Reflets sur le sol, crasse incrustée dans la tôle ou le béton, bruit des pas sur le ballast, rythmique métallique des bombes qui s’entrechoquent, odeurs de peinture : tout semble réel et perceptible à mesure que les détails s’amplifient.

 

La toile prend des allures d’endroits déjà visités et peut alors s’exposer, durer et voyager. Lutter contre l’éphémère, tomber dans les mains d’un collectionneur qui, peut-être, à son tour la cédera à un nouveau passionné qui, à son tour, peut-être…

 

 

 

COMER OBK est également conférencier, auteur et éditeur de “PARIS CITY Graffiti” (2010) et de “Marqué à Vie ! 30 Ans de Graffiti “vandal”...” (2017).

Nos coordonnées

comerobk@gmail.com